fbpx

L'aliment du mois : le Brocoli

L'aliment du mois : le Brocoli

La présence de cellules mutantes, dans notre corps, tout au long de notre vie, fait que nous courons en permanence le risque de développer un cancer. Il est néanmoins possible de minimiser les dangers associés à la présence de ces cellules précancéreuses en adoptant des habitudes de vie qui empêchent de créer les conditions propices à leur transformation en cancer mature et la mise en œuvre de son plein potentiel destructeur.

 Il est possible d’amadouer le cancer en utilisant toutes les armes mises à notre disposition, en particulier dans notre alimentation.

La grande diversité de molécules phytochimiques présentes dans les végétaux joue un rôle crucial dans les propriétés bénéfiques de ces aliments car ces composés ciblent plusieurs processus impliqués dans le développement du cancer.

Ils peuvent attaquer directement les cellules cancéreuses en modulant leur environnement et en les maintenant dans un état latent ou inoffensif.

Ils peuvent aussi augmenter la biodisponibilité des molécules anticancéreuses.

Au total, les dizaines de milliers de substances phytochimiques contenus dans les végétaux freinent la progression du cancer.

 

Schema brocoli

Tous les végétaux sont bénéfiques pour la santé. Toutefois, certains ont une activité anticancéreuse exceptionnelle. C’est le cas des légumes crucifères (chou-fleur, chou, chou de Bruxelles, cresson), et en particulier du brocoli.

Le brocoli (brassica oleracea italica) appartient à la famille des crucifères, de même que tous les autres choux, les navets, le cresson et les radis. Il est composé de 2,4 gr pour 100 gr de glucides (essentiellement du fructose et du glucose), de 3 gr de protéines (valeur élevée pour un légume frais) et de 0,2 à 0,4 gr de lipides. Ses fibres sont abondantes (3 gr/100 gr) : 60 % sont insolubles.

C'est une source exceptionnelle de :

  • Vitamine C (110 mg pour 100 g de brocoli cru - 60 mgr après cuisson)  
  • Vitamine B9 (acide folique) 
  • Vitamine B (autres) à taux intéressants
  • Provitamine A, Vit E et Vit K.

Le brocoli apporte également des minéraux :

  • magnésium
  • calcium
  • phosphore 
  • zinc
  • manganèse
  • cuivre
  • traces d'iode et du sélénium

Les crucifères sont particulièrement importants pour la prévention du cancer grâce à leur contenu élevé en glucosinolates qui, au cours de la mastication, entrent en contact avec une enzyme également présente dans la plante appelée myrosinase pour devenir isothiocyanate. Les glucosinolates ainsi devenus isothiocyanates nous protègent contre les substances cancérigènes et accélèrent leur élimination et les empêchent de provoquer des dommages à l’ADN.

De plus, ils  empêchent la croissance des cellules cancéreuses en augmentant la production de radicaux libres et ainsi la mort de ces cellules.

Pour maximiser la production de molécules anticancéreuses par les crucifères, certaines précautions s’avèrent nécessaires dans les façons de les cuisiner.

Plusieurs études récentes ont, en effet, montré que la cuisson dans l'eau bouillante entraînait une perte de plus de 75% de leur contenu en glucosinolates. Par contre, lorsque les brocolis sont cuits à la vapeur, au micro-onde, ou sautés dans un wok, leur contenu en glucosinolates demeure intact. L'activité de la myrosinase pour être maintenue nécessite un temps de cuisson bref, et une température de cuisson modérée. Une cuisson rapide à la vapeur ou au wok permet de conserver les légumes croquants et de préserver la majorité de leurs molécules anticancéreuses (1).

Le brocoli, comme les autres légumes crucifères, est riche en souffre et a ainsi des propriétés désinfectantes contre les virus et celui d’Epstein-Barr (virus EBV) notamment, fortement suspecté, aujourd’hui, de jouer un rôle important dans l’inflammation de la thyroïde, la maladie de Hashimoto et l’hypothyroïdie.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle les légumes de la famille des brassica sont nocifs pour la thyroïde, le brocoli, grâce à sa haute teneur en soufre, la revitalise, comme cela a été démontré dans diverses études scientifiques récentes (2,3).

Les brocolis ont des propriétés anti-oxydantes élevées grâce à leur teneur en caroténoïdes (carotène alpha, carotène béta, lycopène, lutéine, zéaxanthine, cryptoxanthine), en quercétine (propriétés anti-perméabilité intestinale) et en Vitamine C (4).

D’une manière générale, intégrez les légumes crucifères (brocolis, chou, chou vert, chou-fleur, chou de bruxelles, kale et feuilles de roquette) dès que vous souffrez de :

  • prise de poids
  • syndrome prémenstruel
  • bouffées de chaleur
  • allergies alimentaires
  • inflammations et douleurs articulaires
  • foie paresseux
  • hypothyroïdie

 

****************************** 

Bibliographie

1-Béliveau R, Gingras D. L’alimentation anti-âge. Solar Editions.Paris, 2009
2-Felker P, Bunch R, Leung AM. Concentrations of thiocyanate and goitrin in human plasma, their precursor concentrations in brassica vegetables, and associated potential risk for hypothyroidism. Nutr Rev. 2016 Apr;74(4):248-58
3-Chartoumpekis DV, Ziros PG, Chen JG, Groopman JD, Kensler TW, Sykiotis GP. Broccoli sprout beverage is safe for thyroid hormonal and autoimmune status: Results of a 12-week randomized trial.Food Chem Toxicol. 2019 Apr;126:1-6.
4-Butu M., Rodino S. Fruit and vegetable-based beverages - Nutritional properties and health benefits. Natural Beverages, 2019 11.2.7 Broccoli

 

1000 caractères restants


pied page bloc marque 2019 docteur didier panizzaRecevez mes astuces santé & minceur