La consultation en médecine fonctionnelle et nutritionnelle

La médecine fonctionnelle et nutritionnelle cherche à évaluer le fonctionnement des axes importants de la santé et de leurs éventuels dérèglements, responsables des maladies chroniques tels le diabète, les maladies vasculaires etc. Elle propose des traitements de régulation adaptés à chaque dérèglement par l’action conjuguée de la phytothérapie, de la micronutrition et d’un programme nutritionnel adapté.

Trois approches complémentaires définissent cette approche médicale :

  1. Approche clinique
    –> symptômes

  2. Approche biologique
    –> bilans de biologie fonctionnelle et nutritionnelle

    La biologie est indispensable pour fixer le niveau d’inflammation, de résistance à l’insuline, de stress oxydatif, des défenses antioxydantes, le niveau d’efficience des circuits hormonaux, l’état du microbiote, l’existence d’une hyperperméabilité intestinale et d’allergies alimentaires.

    • Allergènes alimentaires
    • Dysbiose
    • Perméabilité intestinale
    • Inflammation
    • Oxydation
    • Défenses anti-oxydantes
    • Stress oxydatif
    • Stress carbonyle
    • Équilibres hormonaux : hormones sexuelles, hormones surrénaliennes, hormones thyroïdiennes
    • Recherche de réactions auto-immunes
    • Mesure de la résistance à l’insuline

  3. Approche imagerie
    –> Imagerie

    Le Scanner à absorptiométrie bi-photonique iDexa CoreScan (Dual Energy X-ray Absorptiometry) permet de quantifier et de localiser les masses graisseuses. La densitométrie graisseuse est la méthode de référence pour mesurer avec une grande précision la composition du corps, et ainsi connaître au gramme près la masse graisseuse pour le corps tout entier et pour chacune des régions que l’on souhaite explorer. C’est une méthode de mesure directe de la masse grasse, de la masse maigre (la masse maigre est le corps sans la graisse) et de la masse osseuse. Elle est extrêmement précise, facile à mettre en oeuvre (pas de préparation particulière, de prémédication ni d’injection).

Exemple : Abdomen sans graisse viscérale. Patient de poids normal et sans risque métabolique.

panizza livre intestin poids 2

Exemple : Abdomen avec très forte accumulation de graisse viscérale - pas de graisse sous-cutanée. Patient de poids normal mais avec gros risques métaboliques.

panizza livre intestin poids 1

Exemples d'imagie médicale avec iDexa Corescan : le scanner dont la méthode de référence pour la mesure précise de la composition du corps et pour la localisation de la graisse.

panizza livre intestin poids 3

panizza livre intestin poids 4

–> Thermographie

La mesure thermographique par caméra infrarouge permet de mesurer l’état d’oxygénation du tissu adipeux et de visualiser le passage en résistance à l’insuline, et inversement. La thermographie, surtout connue pour ses applications industrielles, peut apporter, dans le domaine du diagnostic et de la surveillance de l’évolution des surcharges adipeuses, des informations d’intérêt fonctionnel. Le corps irradie en effet sa température sous forme de rayons infrarouges, que l’on peut capter avec un détecteur c’est-à-dire une caméra thermique qui transpose chaque degré de température en une couleur différente sur un écran d’ordinateur. Il est alors aisé de faire la distinction entre les zones chaudes et les zones froides, et de suivre leur évolution sous traitement, c’est-à-dire observer le réchauffement des zones froides qui correspond à une restauration de la fonctionnalité des adipocytes.

Exemple : Stade obésité, tissus adipeux en état d’hypoxie. La graisse est froide.

panizza livre intestin poids 5

Exemple : Après la correction des dérèglements, les adipocytes sont bien oxygénés, la résistance à l’insuline a disparu. La graisse est chaude.

panizza livre intestin poids 6

1000 caractères restants


pied page bloc marque 2019 docteur didier panizzaRecevez mes astuces santé & minceur