Bisphenol A et obésité abdominale

Les causes de l’épidémie d’obésité dans le monde sont multifactorielles et encore imparfaitement comprises. On invoque de plus en plus le rôle de facteurs environnementaux, en particulier certains plastiques à base de polycarbonates capables de délivrer du bisphénol A (BPA). Le BPA est un perturbateur endocrinien présent dans de nombreux produits alimentaires et objets destinés aux enfants.

Le BPA augmente l’accumulation de graisse dans les adipocytes mais peut également altérer diverses fonctions métaboliques. L’enzyme 11B-hydroxystéroïde déshydrogénase de type 1 (11B-HSD1) convertit les corticoïdes inactifs en corticoïdes actifs.

Une étude réalisée en 2013 par Wang J. avait pour but d’examiner si l’exposition au BPA pouvait augmenter l’expression de la 11B-HSD1 dans le tissu adipeux d’enfants. Des biopsies de tissu adipeux viscéral ont été réalisées chez 17 enfants agés de 3 à 13 ans devant subir une intervention chirurgicale abdominale.

L’étude a montré que le BPA, même à la plus faible concentration testée augmentait l’activité enzymatique de 11B-HSD1 dans les adipocytes viscéraux et l’accumulation de graisse dans ces adipocytes. Ceci est en faveur du rôle possible de l’exposition chronique au BPA dans le risque d’obésité abdominale.

Etude rapportée par le Pr. J.M. Leverf – Correspondances en MHDN – avril-mai 2014
Wang J et al. Int J Obes 2013 ;37(7):999-1005

1000 caractères restants


pied page bloc marque 2019 docteur didier panizzaRecevez mes astuces santé & minceur