Jean Seignalet, l’alimentation ou la troisième médecine

Notre façon de manger influence notre santé, dans un bon ou dans un mauvais sens. Si chacun est d’accord sur ce point, deux questions restent posées :

1) De quelle manière une alimentation mal conçue conduit-elle à certaines maladies ?

2) Quelle est la diététique idéale ?

L’auteur propose une réponse à ces deux questions, en s’appuyant sur les découvertes récentes réalisées dans les diverses branches de la médecine et de la biologie. II montre comment l’alimentation moderne exerce ses effets néfastes, en conjonction avec d’autres facteurs génétiques et environnementaux. Les multiples étapes qui mènent de l’état normal à l’état pathologique apparaissent clairement. Au départ de troubles aussi variés que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète sucré de la maturité, le cancer du sein ou l’asthme, on trouve la nourriture moderne, responsable du passage dans la circulation sanguine de macromolécules bactériennes et alimentaires nocives. Le retour à une nutrition de type ancestral, la seule qui convient à l’homme, permet d’obtenir des succès aussi nets que fréquents dans une multitude d’affections qui passent pour mystérieuses et peu ou pas curables (…).

1000 caractères restants


pied page bloc marque 2019 docteur didier panizzaRecevez mes astuces santé & minceur